Ca y est, c'est parti: 4 jours dans le sud ouest bolivien. À moi les paysages désertiques du Sud Lipez, les nuits à dormir dans des refuges par -15 sans chauffage, l'absence de douche, de lumière et d'électricité et autres petits plaisirs de l'explorateur amateur...

(6 commentaires)

J'en avais marre d'avoir froid à Potosí alors j'ai mis le cap sur Tupiza, tout au sud de la Bolivie, d'où j'ai bien l'intention de partir en 4x4 faire un tour dans le Sud Lipez et le salar d'Uyuni.

(5 commentaires)

Je suis donc à Potosí, une des villes les plus hautes du monde (et il ne faut pas faire confiance au panneau de la gare, qui est située en contrebas de la montagne!). Elle est au pied du Cerro Rico, une montagne autrefois très riche en argent et qui fit sa prospérité à l'époque coloniale.

(3 commentaires)

C'est un bus?! C'est un train?! Non, c'est un bus-carril! Trois fois par semaine, un bus transformé pour rouler sur des rails fait le trajet entre Sucre et Potosí et dessert tout un tas de communautés indigènes qui n'ont pas accès à la route. En voiture pour le voyage le plus improbable que j'ai fait depuis mon départ!

(13 commentaires)

Joli proverbe yiddish, n'est-ce pas? Pour faire un titre original, j'avoue que j'ai hésité avec Alfred Döblin, "Le monde est fait de sucre et de poussière", que je trouve assez chouette aussi. Bref. Après la petite encartade carnavalesque d'Oruro, me voilà à Sucre, capitale officielle de la Bolivie.

(4 commentaires)

Oruro est une ville située en plein dans l'altiplano à plus de 3700m d'altitude - à peu près à mi-chemin entre La Paz et Sucre. J'ai décidé d'y passer quelques jours, parce que j'avais moyennement envie de me taper 15h de bus d'un coup pour rejoindre Sucre.

(6 commentaires)

J'ai mis un peu de temps avant de visiter La Paz, car j'ai été happé par un certain nombre d'activités qu'il y a à faire juste autour. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la ville.

(4 commentaires)

En arrivant à La Paz, je me suis retrouvé voisin avec le couple de Français que je croise régulièrement depuis l'Équateur. Du coup, à peine arrivé, je me suis retrouvé à visiter et faire des choses en dehors de La Paz, plutôt que de visiter la ville :) Au programme: Tiwanaku, un site archéologique pré-inca; l'incontournable "route de la mort" à descendre en vélo; et puis la fameuse Valle de la Luna.

(11 commentaires)

Après m'être bien reposé au bord du lac Titicaca, il est temps de rejoindre La Paz, capitale "officieuse" de la Bolivie, qui, à 3650m d'altitude, est la capitale la plus haute du monde. Il y a de nombreuses mises en garde contre les bus locaux qui font ce trajet: il semblerait que les accidents soient nombreux et les chauffeurs plutôt agressifs au volant. J'ai donc opté pour une compagnie relativement renommée, et le bus est rempli à presque 80% de touristes.

(5 commentaires)

Après quelques jours à Copabacana, je me lance à la découverte du lac Titicaca - plus précisément de l'île du Soleil, ou Isla del Sol en espagnol. Je suis parti en bateau à 8h30, avec l'ambition d'explorer un peu les ruines inca et de me promener sur l'île.

(7 commentaires)

Pages