Après une nouvelle après-midi dans le bus, j'arrive finalement à Carthagène des Indes (ou Cartagena de Indias), ville au passé historique très riche. Sur une péninsule dans la mer caraïbe, elle a été un port stratégique pour les colons espagnols pendant de nombreuses années.

(2 commentaires)

En route pour le Cabo de la Vela, dans la péninsule de la Guajira. C'est une région un peu à part - elle est toujours habitée par les Wayuu, un peuple indigène qui s'étend des deux côtés de la frontière entre la Colombie et le Vénézuela. Je suis prévenu: ce n'est pas un voyage facile, mais le jeu en vaut la chandelle.

(2 commentaires)

Le trajet de San Gil à Santa Marta fut éprouvant: parti le soir, mon gros sac chargé dans la soute aux bagages... La clim des bus est habituellement bien froide en Colombie mais là elle est vraiment glaciale, j'ai toutes mes affaires sur moi et peine à dormir.

(3 commentaires)

[edit: mise à jour avec la vidéo de mon vol en parapente]San Gil est une ville située dans au milieu des montagnes colombiennes, très connue des amateurs de sensations fortes et de sports "outdoors" pour la ribambelle d'activités qu'on peut pratiquer dans les environs. Sans trop d'idée précise sur ce que j'allais faire sur place, je m'y suis arrêté quelques jours histoire de voir si je pouvais pas me faire un petit fix d'adrénaline...

(4 commentaires)

Sur la route des Caraïbes, il y a quelques escales qui permettent de couper le (long) voyage. Premier arrêt à Tunja, à 3 heures de bus de la capitale... d'où j'irai explorer Villa de Leyva, une petite ville coloniale bien connue des touristes.

(2 commentaires)

Après six heures de vol je me retrouve de nouveau dans l'hémisphère Nord, à Bogotá. Je n'avais pas prévu de passer en Colombie mais le billet d'avion le moins cher y avait une escale et j'en avais entendu beaucoup de bien, alors pourquoi pas?

(2 commentaires)